Formations

Je souhaite des renseignements

*
Prénom*
Nom*
Date de naissance*
Ville*
Email*
Téléphone*
STATUT*
Tous les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.
L'association Certifications et compétences collecte vos données à travers ce formulaire pour traiter votre demande d'information. Pour en savoir plus sur vos droits et sur le traitements de vos données, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.
Polaroids d'illustration

Je souhaite m'abonner à la newsletter

Email*
Tous les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.
Actualités du secteur

Histoire d’une ouverture de MAM réussie

Publication : 03/05/2024Mise à jour : 03/05/20246 min. de lecture
Histoire d’une ouverture de MAM réussie
Histoire d’une ouverture de MAM réussie
Après avoir exercé le métier d’assistante maternelle à domicile pendant 20 ans, Corinne Bouyrie décide de passer le certificat de qualification professionnelle (CQP) « Travailler en MAM » proposé par IPERIA. Après l’avoir obtenu, elle a ouvert une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM) avec une collègue à Moulis-en-Médoc, en Gironde. Découvrez son parcours.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Corinne Bouyrie : « J’ai commencé ma carrière professionnelle comme secrétaire à Bordeaux. Nous avons ensuite déménagé à Moulis-en-Médoc avec mon mari après la naissance de notre deuxième enfant, il y a un peu plus de vingt ans. Effectuer quotidiennement les trajets jusqu’à Bordeaux devenait fatigant. Forte de mon expérience de mère de famille, j’ai décidé de me lancer dans la profession d’assistante maternelle qui m’a immédiatement plu. Après avoir travaillé à domicile pendant près de 20 ans, j’ai commencé à réfléchir à la possibilité d’ouvrir une MAM. J’ai échangé avec d’autres assistantes maternelles avant de trouver une collègue prête à me suivre dans cette aventure ».

Comment s’est construit votre projet de Maison d’Assistants Maternels (MAM) ?

C.B. : « J’ai rencontré ma partenaire professionnelle au sein du Relais Assistantes Maternelles local il y a quelques années, peu de temps après son installation à Moulis-sur-Médoc. L’idée d’ouvrir un espace adapté à l’accueil des enfants pour travailler ensemble, s’entraider, échanger au quotidien et séparer nos vies familiales et professionnelles a progressivement fait son chemin. Nous nous sommes donc inscrites au certificat de qualification professionnelle (CQP) « Travailler en MAM » proposé par IPERIA. Une fois le certificat en poche, nous avons ouvert notre Maison d’Assistantes Maternelles en septembre 2021, dans laquelle nous accueillons aujourd’hui 4 enfants chacune ».

En quoi consiste la formation du certificat de qualification professionnelle (CQP) « Travailler en MAM » d’IPERIA ?

C.B. : « J’avais déjà réalisé une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) avec IPERIA. Je connaissais leur expertise dans le domaine de l’emploi à domicile, j’avais apprécié mon expérience avec eux et je me suis donc naturellement tournée vers cette plateforme pour passer mon certificat de qualification professionnelle « Travailler en MAM ». J’ai suivi deux blocs : un premier de 56 heures sur la création et la pérennisation d’une MAM et un second de 42 heures sur le travail en équipe et l’accompagnement d’un groupe d’enfants. Durant ce parcours, j’ai pu bénéficier de modules de formation centrés sur les différentes étapes de création d’une MAM, le calcul de la viabilité financière, l’organisation du travail en équipe, la manière d’échanger avec des collègues et des parents ou encore l’exercice du métier d’assistante maternelle dans un cadre collectif. J’ai également eu un dossier à préparer avant le passage devant une commission d’attribution CQP, puis une évaluation orale comprenant un exercice de mise en situation ».

Que vous a apporté ce certificat de qualification professionnelle ?

C.B. : « Ces formations et ce certificat m’ont énormément rassurée sur le volet administratif de constitution du dossier de création de la MAM. Les formateurs nous ont expliqué comment s’y prendre et se mettre en lien avec l’antenne départementale de la protection maternelle et infantile (PMI). J’ai également apprécié les formations davantage orientées sur le mode de travail et l’organisation de la future MAM, notamment sur l’éveil des enfants, la structuration du projet d’accueil, la distribution des aires de jeux ou la communication et les échanges entre collègues et avec les parents. Ceci me permet par exemple aujourd’hui de mieux expliquer les choses et d’aborder les problèmes différemment pour les résoudre plus rapidement. D’une manière générale, le certificat de qualification professionnelle m’a donné énormément de confiance pour conduire ce projet ».

Continuez-vous de vous former en parallèle de votre activité ?

C.B. : « Je continue effectivement de me former. J’ai par exemple récemment suivi des formations sur les thématiques « Éveil et jeu » et « Éveil et motricité ». Je veille également à remettre à jour mes compétences « Premiers secours » tous les 2 ans. Ces formations me sont proposées par le relais d’assistantes maternelles local et sont, pour la plupart, dispensées par le GRETA, un groupement d’établissements publics locaux d’enseignement rattaché au ministère de l’Éducation nationale. Je suis également, de manière ponctuelle, de courtes formations du soir organisées par d’autres organismes sur divers sujets, en lien avec mon métier ».

Conseilleriez-vous à d’autres assistants maternels de se lancer dans l’ouverture d’une MAM ?

C.B. : « Le bilan de ces deux premières années est très positif ! Après quelques mois d’adaptation, ma collègue et moi avons rapidement trouvé un mode de fonctionnement fluide et efficace. Sur le plan financier, je suis passée de 3 agréments à domicile, à 4 actuellement, le quatrième me permettant de rembourser les dépenses associées à l’ouverture de l’établissement. Si ouvrir une MAM requiert de la motivation et beaucoup d’investissement personnel, l’expérience vaut le coup d’être vécue. À mon sens, les deux principaux avantages reposent sur le fait de travailler différemment dans un espace réellement adapté à l’accueil des enfants et sur l’amélioration de la qualité de vie et de l’équilibre entre mes vies personnelle et professionnelle ».

Vous souhaitez ouvrir une Maison d’Assistants Maternels et êtes intéressé(e) par le certificat de qualification professionnelle (CQP) « Travailler en MAM » ?

IPERIA, plateforme nationale de professionnalisation de l’emploi à domicile, a conçu et déposé ce certificat de qualification professionnelle au Répertoire spécifique en 2020.

Il s’adresse aux professionnels de la petite enfance, aux personnes en reconversion professionnelle ou demandeurs d’emploi disposant d’une expérience en lien avec les enfants et projetant de créer ou de rejoindre une MAM, ainsi qu’aux assistants maternels exerçant déjà en MAM et souhaitant approfondir leurs compétences.

Vous êtes intéressé(e) ? Contactez-nous !
Voir aussi
5 choses (indispensables) à connaître sur l’emploi à domicile !
Actualités du secteur
5 choses (indispensables) à connaître sur l’emploi à domicile !

Utilité sociale, employabilité, accessibilité, compétences, évolution : IPERIA partage 5 faits à connaître sur le secteur de l’emploi à domicile

Grand casting : représentez et valorisez votre métier !
Actualités du secteur
Grand casting : représentez et valorisez votre métier !

Jusqu’au 7 juillet, participez à notre casting pour incarner les 4 duos salarié/particulier employeur de notre prochaine campagne de communication !

« Se certifier, c’est prendre confiance »
IPERIA et vous
« Se certifier, c’est prendre confiance »

Témoignage d’une assistante de vie qui s’est certifiée avec IPERIA pour gagner en compétences et sécuriser son parcours dans l’emploi à domicile