Formations

Je souhaite des renseignements

*
Prénom*
Nom*
Date de naissance*
Ville*
Email*
Téléphone*
STATUT*
Tous les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.
L'association Certifications et compétences collecte vos données à travers ce formulaire pour traiter votre demande d'information. Pour en savoir plus sur vos droits et sur le traitements de vos données, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.
Polaroids d'illustration

Je souhaite m'abonner à la newsletter

Email*
Tous les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.
Tutoriels

Préjugés autour de la certification de compétences

Publication : 03/05/2024Mise à jour : 03/05/20246 min. de lecture
Préjugés autour de la certification de compétences
Préjugés autour de la certification de compétences

5 préjugés que vous pourriez avoir sur la certification de compétences

Depuis 1994, près de 128 000 certifications de compétences ont été délivrées par IPERIA. Malgré ce chiffre important, la certification souffre encore souvent d’idées reçues. Nous avons soumis 5 préjugés récurrents à Camille Savre, Responsable du Service Ingénierie de Certification d’IPERIA, et experte du sujet. Voici ses réponses.

Préjugé n°1 : Je ne suis pas convaincu de l’utilité d’une certification de compétences

La certification constitue un outil essentiel pour valoriser vos compétences aux yeux de tous, notamment des particuliers employeurs. Gage de professionnalisme, elle vous permet de décrocher plus facilement de nouveaux contrats, mais aussi d’obtenir de meilleures rémunérations, la certification étant valorisée par la convention collective du secteur. Sur le plan de vos compétences, elle représente l’opportunité de remettre en question votre pratique et de la perfectionner, en particulier grâce aux conseils des membres du jury. Enfin, une démarche de certification constitue un véritable défi personnel et permet d’avoir davantage confiance en soi dans l’exercice de son travail au quotidien.

Préjugé n°2 : J’ai peur que les démarches soient trop compliquées…

Nous avons la chance de faire partie d’un secteur qui compte de nombreux organismes de formation labellisés et engagés dans l’accompagnement et le développement des compétences des salariés. Chaque parcours de certification est totalement individualisé et vous permet d’avancer à votre rythme. La branche professionnelle des salariés du particulier employeur déploie des moyens financiers, en donnant notamment accès à 58 heures de formation financées et rémunérées par an dans le cadre du plan de développement des compétences, mais aussi des moyens humains. Les organismes de formations et les membres de jury se déplacent dans votre région pour vous rencontrer, vous accompagner, vous former et évaluer vos compétences. Tout est fait pour vous faciliter la vie et vous éviter d’avoir à parcourir des centaines de kilomètres pour suivre une formation ou passer devant un jury de certification.

Vous êtes assistant maternel, assistant de vie, garde d’enfants ou employé familial et souhaitez préparer un dossier VAE ?

Depuis 1994, IPERIA œuvre à la reconnaissance et à la valorisation des métiers de la famille et du domicile.

Nous travaillons avec des organismes de formation disposant d’une solide connaissance de ces métiers et des rouages de la certification et nous vous accompagnons dans vos démarches.

Nos conseillers en orientation professionnelle vous aident à faire le point sur votre projet et à construire votre parcours de certification étape par étape.

 Contacter IPERIA

Numéro vert : 0800 820 920

Préjugé n°3 : Je ne pense pas avoir les moyens financiers suffisants pour me lancer dans cette aventure

Que vous soyez demandeur d’emploi, salarié hors secteur ou salarié du particulier employeur, il existe plusieurs moyens pour vous former et valoriser vos compétences, tels que :
  • Un plan de développement des compétences mis en place par la branche professionnelle. Il vous permet de bénéficier de 58 heures par an entièrement financées pour vous former. Dès la première heure travaillée, vous pouvez mobiliser ce dispositif pour réaliser un parcours de formation, qu’il soit certifiant ou non. Votre rémunération est maintenue pendant la durée de la formation et, si elle se déroule hors de votre temps d’accueil habituel, vous percevez une allocation de formation. Vos frais de vie seront également pris en charge ;
  • Vos droits à la formation professionnelle acquis via votre compte personnel de formation (CPF) depuis votre entrée sur le marché du travail. Chaque année, ce compte est crédité en euros cumulables dans la limite de 5000 euros. Vous pouvez utiliser cette somme à votre guise, y compris en période de recherche d’emploi. Seul prérequis : la formation souhaitée doit être certifiante.
Ces deux dispositifs sont complémentaires. Ils peuvent être cumulés dans le cadre d’un parcours certifiant et complétés par des financements régionaux.

Préjugé n°4 : Les démarches sont sans doute très longues et je n’ai pas le temps de les mener

Les candidats mettent en moyenne 1,5 an à 2 ans pour obtenir une certification de compétences, tous secteurs confondus. Depuis 2022, l’expérimentation REVA vise à accélérer le processus pour réduire ce délai entre 6 à 8 mois, notamment via une prise en charge personnalisée et la simplification des démarches, telles que la suppression du dossier de recevabilité. Considérée comme un acteur de branche très agile, IPERIA a été sollicitée pour participer à cette expérimentation. Nos délais moyens étaient toutefois plus restreints que la moyenne avant même le lancement de cette réforme, un candidat pouvant obtenir une certification en 6 à 9 mois avec IPERIA.

Préjugé n°5 : j’ai peu de chances d’obtenir une certification de compétences étant donné mon faible niveau d’études ou ma mauvaise maîtrise du français

Nous parlons ici de métiers pragmatiques, de la vie courante où le bon sens est valorisé. Peu importe votre niveau scolaire ! Dès lors que vous avez à cœur de bien faire les choses, il n’y a aucune raison de ne pas y parvenir. De plus, les organismes de formation vont vous préparer, vous redonner confiance, vous exercer à l’écrit et à l’oral et vous entraîner à présenter vos compétences. Concernant votre niveau de langue, n’oubliez pas que tous les parcours sont construits sur mesure en fonction des besoins de chaque personne, notamment celles parlant peu français. Retenez aussi que le jury est bienveillant. Il n’est pas là pour vous sanctionner, mais pour vous écouter et vous aider à valoriser vos compétences. Il compte toujours au moins une personne salariée des particuliers employeurs qui a suivi le même processus et aime son métier. Enfin, les résultats vous sont communiqués et expliqués immédiatement et les félicitations du jury sont fréquentes.
Voir aussi
5 choses (indispensables) à connaître sur l’emploi à domicile !
Actualités du secteur
5 choses (indispensables) à connaître sur l’emploi à domicile !

Utilité sociale, employabilité, accessibilité, compétences, évolution : IPERIA partage 5 faits à connaître sur le secteur de l’emploi à domicile

Grand casting : représentez et valorisez votre métier !
Actualités du secteur
Grand casting : représentez et valorisez votre métier !

Jusqu’au 7 juillet, participez à notre casting pour incarner les 4 duos salarié/particulier employeur de notre prochaine campagne de communication !

« Se certifier, c’est prendre confiance »
IPERIA et vous
« Se certifier, c’est prendre confiance »

Témoignage d’une assistante de vie qui s’est certifiée avec IPERIA pour gagner en compétences et sécuriser son parcours dans l’emploi à domicile